Rubrique

Késsé Kon Fait?

Vous avez envie de sortir ? Ça tombe bien 😉 Dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, je vous proposerai des idées d’activités diverses et variées !

Au programme cette semaine : 

Dimanche, au musée !

Photo: Production Movik

On célèbre l’art et les musées de Montréal dimanche. Pour cette 33e édition, la Journée des musées montréalais convie le public à visiter gratuitement 31 musées! Vous pourrez vous balader tout au long de la journée et découvrir une centaine d’expositions et des activités. Atelier de dessin, de fabrication de paniers, exposition sur la cuisine, les combats, l’Univers… En plus, des artistes offriront des performances partout sur l’île : des contes slamés, de la danse, des histoires venues d’Afrique. Il y en aura pour tous les goûts!

Quand ?
Dimanche 26 mai

Où ?
Dans plusieurs musées
Montréal

Combien?
Gratuit

Un déambulatoire théâtral !

Photo: Francis-Gagnon, édition 2013-2014

Le Carrefour international de théâtre présente un spectacle original où il est question de parcourir la ville ! Pendant deux heures, viens déambuler dans la ville de Québec et vivre cinq créations théâtrales en une. Où tu vas quand tu dors en marchant…? prend place le long de la rivière Saint-Charles et chemine jusqu’au parc Victoria. Immerge-toi dans chaque histoire avec curiosité. Un camping de bord d’autoroute devient un lieu de liberté, sur le pont au-dessus de la rivière se jouent des instants d’extase, la rue Cardinal-Maurice-Roy rend hommage aux pêcheurs et à la vivacité de la mer. Par la suite, la passerelle des Trois-Sœurs devient une vision poétique de la ville de Québec et de ses monuments et le long de la rivière Saint-Charles se transforme en lieu de revendications pour l’environnement.

Quand?
Les jeudis, vendredis et samedis
Du 23 mai au 8 juin 2019
À 21 h

Où?
Le long de la rivière Saint-Charles, entre le secteur Pointe-aux-Lièvres et le parc Victoria
Québec

Combien?
Gratuit

Un festival de BD !

Photo: FBDM

En fin de semaine, 170 bédéistes de partout dans le monde se réunissent au parc La Fontaine pour célébrer le monde de la BD ! Il y aura des expositions et des séances de dédicaces de vos artistes préférés comme Yoann (Spirou et Fantasio), Maxime Cyr (Les Dragouilles), Julien Paré-Sorel (Étienne et Charlot) et bien d’autres ! Tu pourras t’initier au dessin de manga, être spectateur d’un battle de dessins, créer ton propre fanzine ou encore apprendre à faire des origamis!

Quand?
Du 24 au 26 mai

Où?
Espace La Fontaine
Montréal

Combien?
Gratuit

Du Parkour!

Photo: Module Parkour

Envie de bouger, de te dégourdir en fin de semaine? Le Module Parkour de Sherbrooke est prêt à t’accueillir! Tu y trouveras plein de modules et d’obstacles pour faire du Parkour et autres sports urbains. Et le samedi, c’est libre! Tu pourras donc découvrir de nouvelles disciplines ou te perfectionner si tu connais déjà ces sports. Un entraîneur est toujours sur place pour répondre à tes questions et te donner des conseils. En toute sécurité, viens profiter de ce bel espace tout(e) seul(e) ou avec tes ami( e )s! Si c’est ta première visite, n’oublie pas de t’inscrire!

Quand?
Les samedis
De 10h à 17h

Où?
Le Module Parkour
Sherbrooke

Combien?
15$ pour les non membres
12$ pour les membres élèves

Bonne semaine à vous et rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle sélection d’activités 😉

Léa Villalba

Votre résumé des nouvelles de la semaine du 10 au 17 mai

Exceptionnellement, notre revue de la semaine est accessible à tous gratuitement !

💬 Au menu cette semaine ! 💬

🌿⚜Le cannabis autorisé, oui mais pas partout
🌐L’Appel de Christchurch contre la violence sur le web
🇿🇦Le parti de Mandela réélu
⚡️Infos éclairs 
📙🧐150 nouveaux mots dans le dico
🏛À l’agenda: À la rencontre de Gauguin

Lisez la revue ICI.

Pour vous abonner au Curieux, c’est par ICI !

Bonne fin de semaine !

Késsé Kon Fait?

Vous avez envie de sortir ? Ça tombe bien 😉 Dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, je vous proposerai des idées d’activités diverses et variées !

Au programme cette semaine : 

De la danse pour vous !

Photo: Kinga Michalska

En fin de semaine, l’organisme de danse Tangente propose un spectacle spécialement fait pour vous, jeune public. L’artiste Nate Yaffe invite les curieux à plonger dans son univers. Il a collaboré avec des enfants de Reykjavik, en Islande, et Montréal pour créer un voyage dansant. Dans son spectacle, on trouvera des humains, des végétaux, des minéraux et autres créateurs mystiques qui peuplent la terre. Terrien propose un spectacle sous forme d’atelier, une expérience immersive tout public.

Quand ?
18 et 19 mai

Où ?
Édifice Wilder
Montréal

Combien?
3-18 ans, 19,00 $
Adulte, 26,62 $

Marché aux puces !

Photo: Ludothèque de Lévis

Et pourquoi pas une petite promenade à Lévis en fin de semaine ? La Ludothèque vous propose, comme chaque année, un marché aux puces spécial enfants et jeux de société. Vous pourrez fouiller et sûrement trouver plein de petites merveilles !

Quand?
18 et 19 mai
9h à 13h

Où?
Aréna André-Lacroix
Lévis

Combien?
Gratuit

Et… musique !

Photo: Content content

Le festival Santa Teresa débute vendredi et animera les rues de Sainte-Thérèse toute la fin de semaine. Tu pourras découvrir de nombreux artistes en extérieur, mais aussi dans les différents lieux de spectacles de la ville. Parmi les artistes, tu pourras écouter Hubert Lenoir, Les Trois Accords, Koriass ou encore Orelsan!

Quand?
Du 17 au 19 mai

Où?
Sainte-Thérèse

Combien?
Gratuit pour les moins de 10 ans accompagnés par un adulte ayant un pass.

Un tournoi de Dragon Ball Super!

Google images

La boutique spécialisée dans les jeux de cartes, de sociétés et les jeux de miniatures Gamer’s Spot organise chaque mois un tournoi de Dragon Ball Super. Et c’est dimanche que ça se passe ! Dans une ambiance décontractée, tu peux venir voir les joueurs s’affronter. Si tu es un adepte du jeu, tu peux participer au tournoi ! Il est aussi possible de faire une petite démo du jeu.

Quand?
19 mai, 13h

Où?
Gamer’s Spot
Trois-Rivières

Combien?
7$ pour les participants au tournoi
Gratuit pour les spectateurs

Sur ce, bonne semaine à vous et rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle sélection d’activités 😉

Léa Villalba

Késsé Kon Fait?

Le soleil pointe peu à peu le bout de son nez ! Vous avez envie de sortir ?
Ça tombe bien 😉 Dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, je vous proposerai des idées d’activités diverses et variées !

Au programme cette semaine :

Se balancer, se balancer…

Photo: Maude Touchette

Que l’on soit petits ou grands, on adore se balancer ! En plus, les balançoires du Quartier des spectacles sont magiques parce qu’elles font de la musique au rythme du balancement ! Avis aux plus consciencieux, il est possible de créer une mélodie si plusieurs balançoires se suivent à la même cadence. Petit plus : le soir, elles sont toutes illuminées alors mettez une petite veste et allez y faire un tour en famille 😉

Quand ?
Jusqu’au 28 mai

Où ?
Promenade des artistes, Quartier des spectacles
Montréal

Combien ?
Gratuit

Un conte en inuktitut

Photo: BAnQ

La Grande Bibliothèque propose aux jeunes de 13 ans et moins de commencer leur dimanche en écoutant un conte, tout en douceur. Mais pas n’importe quel conte! Un conte en langue inuktitut pour explorer la culture inuite. Ce sera aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur cette culture autochtone et sa langue. C’est aussi un bon moment pour se balader dans la magnifique bibliothèque, consulter des livres, des BD et même en emprunter !

Quand ?
Dimanches 12, 19 et 26 mai

Où ?
Au Théâtre Inimagimô de la Grande Bibliothèque
Montréal

Combien ?
Gratuit

Une fin de semaine scientifique !

Photo: 24h de science

Les 10 et 11 mai, le Québec fête la science ! À travers la province, plus de 450 activités sont proposées : visites de laboratoires, conférences, compétitions scientifiques, films, animations… et cette année, la thématique est la Terre de demain. On pourra découvrir des initiatives et des solutions pour ralentir le réchauffement climatique ou encore s’informer sur les dernières avancées scientifiques et technologiques pour sauver la planète ! Il sera aussi possible de plonger dans l’univers des nouvelles technologies, de l’intelligence artificielle ou encore des exoplanètes !

Quand ?
10 et 11 mai

Où ?
Partout au Québec

Combien ?
Dépend des événements.

Débusquer le trafic animal

Photo du musée de la nature et des sciences, Sherbrooke

Le soleil se cache ? La pluie commence à tomber ? Pourquoi ne pas faire un tour au musée ? À Sherbrooke, le Musée de la nature et des sciences propose l’exposition « Illégal le trafic animal » sur les animaux menacés par le commerce. De nombreux souvenirs sont confectionnés à base d’animaux mais tous ne sont pas légaux. Alors, choisissez une destination de voyage et apprenez quels souvenirs vous avez le droit de ramener chez vous. Pour être des touristes éthiques 🙂

Quand ?
Jusqu’au 9 juin

Où ?
Musée de la nature et des sciences
Sherbrooke

Combien ?
4-17 ans, 9$
Adulte, 13$

Et on n’oublie pas sa maman: une fleur, un déjeuner, une carte ou même un gros câlin pour la Fête des Mères dimanche! 😀

Sur ce, bonne semaine à vous et rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle sélection d’activités 😉

Léa Villalba

REVUE DE LA SEMAINE DU 15 AU 22 MARS 2019

Au menu cette semaine :

🚪Donald Trump se bat pour faire passer son mur contre l’immigration illégale 
🎶 Pleins feux sur Shawn Mendes aux Juno
💰La saison des budgets au Québec et au Canada
🔍 Gros plan sur les attentats en Nouvelle-Zélande
🌎 manifestation mondiale des jeunes pour la Terre
📚Le Salon de l’apprentissage à l’agenda de la semaine

Lire la revue.

Surveiller ou lâcher la bride ?

Billet paru sur le site de Habilo Médias le 06 février 2019

Surveiller ou lâcher la bride ? Le dilemme des parents de la génération numérique

Ça y est, c’est l’âge : ma fille, 10 ans, veut un compte sur Facebook. Comme plusieurs de ses amies, qui en ont déjà un depuis longtemps. Même si l’âge légal est de 13 ans… La pression est forte. La tentation est grande d’accepter à condition que « tu m’acceptes comme amie et que je vérifie tout ce que tu postes et ce que tu reçois »… Comme cette maman qui surveille les réseaux sociaux de ses enfants à partir de son téléphone cellulaire.

Je l’avais fait quand son frère, de trois ans son aîné, avait ouvert son compte. Ça m’avait permis de voir des conversations déplacées de plus grands que lui qui le taquinaient un peu… J’étais contente d’avoir vu ça et d’avoir pu le prévenir : ne pas accepter l’invitation de gens que tu ne connais pas, refuser d’entrer dans toute discussion inappropriée, intimidante ou contenant des propos violents, me parler de tout ce qu’il verrait de suspect, etc. Mais quelques temps plus tard voyant qu’il avait bien pris ses marques sur les réseaux, adopté les bons réflexes, j’avais baissé ma vigilance.

Depuis, rejoint par ses parents mais aussi ses grands-parents, il a bien vite délaissé Facebook pour se réfugier sur des plateformes dont j’ignorais l’existence jusqu’alors. Si je n’exerce plus une surveillance sur ses « amis » ni ses échanges, les discussions sur les réseaux sociaux sont fréquentes à la maison. Je ne manque jamais l’occasion de relayer les informations de l’actualité sur l’intimidation sur les réseaux, les commentaires intolérables voire illégaux au bas des posts, les « sextos », la diffusion de fausses nouvelles… Tout y passe et on en parle librement en famille.

Bien sûr, la surveillance a ses avantages et, dans le cas où l’enfant fait ses premiers pas sur les réseaux, où je le sais naïf ou vulnérable, elle est même incontournable. Mais ai-je le temps de tout surveiller ? De toute façon, j’ai mes enfants en garde partagée. Pendant une semaine, même si je sais que leur père est vigilant, ils échappent à mon contrôle. Ensuite, ai-je vraiment envie de me transformer en espionne 24h sur 24 ? Pas sûre …

Confiance et vigilance

Une fois les débuts encadrés pour mon grand, j’ai préféré jouer la carte de la confiance et de la communication. De l’autonomisation aussi. Je sais que cette approche comporte des risques. Je peux bien sûr passer à côté de choses importantes. Je vis avec… comme dans le reste de la vie. Comme quand il part chez son ami en vélo. Je lui ai appris les règles de sécurité, je lui redonne les conseils, je connais son trajet, il m’appelle quand il arrive. Et pourtant, le risque existe bel et bien. 

Tout le reste de l’éducation transmise par son père et moi-même – l’encadrement qu’on lui offre, les valeurs qu’on lui inculque -, sa personnalité, son environnement, tout influe sur son comportement face au numérique. Le fait que je sois présente, que j’ai une bonne communication avec mon fils, que je le sache prudent explique que j’ai pu lâcher un peu la bride.

Mais cela vient avec des impératifs : ça ne fonctionne que si je suis disponible, capable de discuter avec lui en tout temps, attentive à tout changement de comportement, aux bribes de conversations entendues par hasard… Espionne, non. Vigilante et à l’écoute, oui.

Ça m’impose aussi d’avoir conscience des enjeux du numérique et de connaître les bonnes pratiques. Les parents doivent développer encore une nouvelle compétence : celle de la littératie numérique pour pouvoir guider leurs enfants. Le but ultime : qu’ils assument de plus en plus de responsabilités pour pouvoir être en mesure d’assurer sa propre sécurité et son propre bien-être en ligne.

De ma modeste expérience, c’est une solution gagnante. Plusieurs fois, dans des contextes très différents, mon fils a été confronté aux défis du numérique et des réseaux sociaux : publicités douteuses ou propos suspects de YouTubers, ami qui affiche ses idées suicidaires sur les réseaux sociaux, information fausse, copine dépressive… Dans toutes ces situations, il a eu le bon réflexe : venir me parler. Même quand ça le gênait, même quand il savait que je n’allais pas dire ce qu’il voulait – « Non, tu ne participes pas à ce jeu-concours de ton YouTuber préféré qui demande un numéro de carte de crédit et de téléphone pour gagner un téléphone intelligent ! ».

C’est là que j’ai su que j’avais fait le bon choix. Celui de la communication et de la confiance. Mais ce choix est vrai pour cet enfant-là, à ce moment-là de sa vie. Il ne l’est pas forcément pour un autre enfant ou à un autre âge.

Pour plus de réflexion sur le sujet :

http://habilomedias.ca/vie-privee/types-surveillance

http://habilomedias.ca/ressources-p%C3%A9dagogiques/utilisation-des-contr%C3%B4les-parentaux-fiche-conseil

http://habilomedias.ca/fiche-conseil/conseils-s%C3%A9curit%C3%A9-%C3%A2ge-11-13-ans

1