Késsé Kon Fait?

Késsé Kon Fait?

Vous avez envie de sortir ? Ça tombe bien 😉 Dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, je vous proposerai des idĂ©es d’activitĂ©s diverses et variĂ©es !

Au programme cette semaine : 

Dimanche, au musée !

Photo: Production Movik

On cĂ©lĂšbre l’art et les musĂ©es de MontrĂ©al dimanche. Pour cette 33e Ă©dition, la JournĂ©e des musĂ©es montrĂ©alais convie le public Ă  visiter gratuitement 31 musĂ©es! Vous pourrez vous balader tout au long de la journĂ©e et dĂ©couvrir une centaine d’expositions et des activitĂ©s. Atelier de dessin, de fabrication de paniers, exposition sur la cuisine, les combats, l’Univers
 En plus, des artistes offriront des performances partout sur l’üle : des contes slamĂ©s, de la danse, des histoires venues d’Afrique. Il y en aura pour tous les goĂ»ts!

Quand ?
Dimanche 26 mai

OĂč ?
Dans plusieurs musées
Montréal

Combien?
Gratuit

Un déambulatoire théùtral !

Photo: Francis-Gagnon, Ă©dition 2013-2014

Le Carrefour international de thĂ©Ăątre prĂ©sente un spectacle original oĂč il est question de parcourir la ville ! Pendant deux heures, viens dĂ©ambuler dans la ville de QuĂ©bec et vivre cinq crĂ©ations thĂ©Ăątrales en une. OĂč tu vas quand tu dors en marchant
? prend place le long de la riviĂšre Saint-Charles et chemine jusqu’au parc Victoria. Immerge-toi dans chaque histoire avec curiositĂ©. Un camping de bord d’autoroute devient un lieu de libertĂ©, sur le pont au-dessus de la riviĂšre se jouent des instants d’extase, la rue Cardinal-Maurice-Roy rend hommage aux pĂȘcheurs et Ă  la vivacitĂ© de la mer. Par la suite, la passerelle des Trois-SƓurs devient une vision poĂ©tique de la ville de QuĂ©bec et de ses monuments et le long de la riviĂšre Saint-Charles se transforme en lieu de revendications pour l’environnement.

Quand?
Les jeudis, vendredis et samedis
Du 23 mai au 8 juin 2019
À 21 h

OĂč?
Le long de la riviĂšre Saint-Charles, entre le secteur Pointe-aux-LiĂšvres et le parc Victoria
Québec

Combien?
Gratuit

Un festival de BD !

Photo: FBDM

En fin de semaine, 170 bĂ©dĂ©istes de partout dans le monde se rĂ©unissent au parc La Fontaine pour cĂ©lĂ©brer le monde de la BD ! Il y aura des expositions et des sĂ©ances de dĂ©dicaces de vos artistes prĂ©fĂ©rĂ©s comme Yoann (Spirou et Fantasio), Maxime Cyr (Les Dragouilles), Julien ParĂ©-Sorel (Étienne et Charlot) et bien d’autres ! Tu pourras t’initier au dessin de manga, ĂȘtre spectateur d’un battle de dessins, crĂ©er ton propre fanzine ou encore apprendre Ă  faire des origamis!

Quand?
Du 24 au 26 mai

OĂč?
Espace La Fontaine
Montréal

Combien?
Gratuit

Du Parkour!

Photo: Module Parkour

Envie de bouger, de te dĂ©gourdir en fin de semaine? Le Module Parkour de Sherbrooke est prĂȘt Ă  t’accueillir! Tu y trouveras plein de modules et d’obstacles pour faire du Parkour et autres sports urbains. Et le samedi, c’est libre! Tu pourras donc dĂ©couvrir de nouvelles disciplines ou te perfectionner si tu connais dĂ©jĂ  ces sports. Un entraĂźneur est toujours sur place pour rĂ©pondre Ă  tes questions et te donner des conseils. En toute sĂ©curitĂ©, viens profiter de ce bel espace tout(e) seul(e) ou avec tes ami( e )s! Si c’est ta premiĂšre visite, n’oublie pas de t’inscrire!

Quand?
Les samedis
De 10h Ă  17h

OĂč?
Le Module Parkour
Sherbrooke

Combien?
15$ pour les non membres
12$ pour les membres Ă©lĂšves

Bonne semaine Ă  vous et rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle sĂ©lection d’activitĂ©s 😉

LĂ©a Villalba

Votre résumé des nouvelles de la semaine du 10 au 17 mai

Exceptionnellement, notre revue de la semaine est accessible Ă  tous gratuitement !

💬 Au menu cette semaine ! 💬

🌿⚜Le cannabis autorisĂ©, oui mais pas partout
🌐L’Appel de Christchurch contre la violence sur le web
🇿🇩Le parti de Mandela rĂ©Ă©lu
âšĄïžInfos Ă©clairs 
📙🧐150 nouveaux mots dans le dico
🏛À l’agenda: À la rencontre de Gauguin

Lisez la revue ICI.

Pour vous abonner au Curieux, c’est par ICI !

Bonne fin de semaine !

Késsé Kon Fait?

Vous avez envie de sortir ? Ça tombe bien 😉 Dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, je vous proposerai des idĂ©es d’activitĂ©s diverses et variĂ©es !

Au programme cette semaine : 

De la danse pour vous !

Photo: Kinga Michalska

En fin de semaine, l’organisme de danse Tangente propose un spectacle spĂ©cialement fait pour vous, jeune public. L’artiste Nate Yaffe invite les curieux Ă  plonger dans son univers. Il a collaborĂ© avec des enfants de Reykjavik, en Islande, et MontrĂ©al pour crĂ©er un voyage dansant. Dans son spectacle, on trouvera des humains, des vĂ©gĂ©taux, des minĂ©raux et autres crĂ©ateurs mystiques qui peuplent la terre. Terrien propose un spectacle sous forme d’atelier, une expĂ©rience immersive tout public.

Quand ?
18 et 19 mai

OĂč ?
Édifice Wilder
Montréal

Combien?
3-18 ans, 19,00 $
Adulte, 26,62 $

Marché aux puces !

Photo: LudothĂšque de LĂ©vis

Et pourquoi pas une petite promenade à Lévis en fin de semaine ? La LudothÚque vous propose, comme chaque année, un marché aux puces spécial enfants et jeux de société. Vous pourrez fouiller et sûrement trouver plein de petites merveilles !

Quand?
18 et 19 mai
9h Ă  13h

OĂč?
Aréna André-Lacroix
LĂ©vis

Combien?
Gratuit

Et… musique !

Photo: Content content

Le festival Santa Teresa débute vendredi et animera les rues de Sainte-ThérÚse toute la fin de semaine. Tu pourras découvrir de nombreux artistes en extérieur, mais aussi dans les différents lieux de spectacles de la ville. Parmi les artistes, tu pourras écouter Hubert Lenoir, Les Trois Accords, Koriass ou encore Orelsan!

Quand?
Du 17 au 19 mai

OĂč?
Sainte-ThérÚse

Combien?
Gratuit pour les moins de 10 ans accompagnés par un adulte ayant un pass.

Un tournoi de Dragon Ball Super!

Google images

La boutique spĂ©cialisĂ©e dans les jeux de cartes, de sociĂ©tĂ©s et les jeux de miniatures Gamer’s Spot organise chaque mois un tournoi de Dragon Ball Super. Et c’est dimanche que ça se passe ! Dans une ambiance dĂ©contractĂ©e, tu peux venir voir les joueurs s’affronter. Si tu es un adepte du jeu, tu peux participer au tournoi ! Il est aussi possible de faire une petite dĂ©mo du jeu.

Quand?
19 mai, 13h

OĂč?
Gamer’s Spot
Trois-RiviĂšres

Combien?
7$ pour les participants au tournoi
Gratuit pour les spectateurs

Sur ce, bonne semaine Ă  vous et rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle sĂ©lection d’activitĂ©s 😉

LĂ©a Villalba

Késsé Kon Fait?

Le soleil pointe peu Ă  peu le bout de son nez ! Vous avez envie de sortir ?
Ça tombe bien 😉 Dans ce nouveau rendez-vous hebdomadaire, je vous proposerai des idĂ©es d’activitĂ©s diverses et variĂ©es !

Au programme cette semaine :

Se balancer, se balancer


Photo: Maude Touchette

Que l’on soit petits ou grands, on adore se balancer ! En plus, les balançoires du Quartier des spectacles sont magiques parce qu’elles font de la musique au rythme du balancement ! Avis aux plus consciencieux, il est possible de crĂ©er une mĂ©lodie si plusieurs balançoires se suivent Ă  la mĂȘme cadence. Petit plus : le soir, elles sont toutes illuminĂ©es alors mettez une petite veste et allez y faire un tour en famille 😉

Quand ?
Jusqu’au 28 mai

OĂč ?
Promenade des artistes, Quartier des spectacles
Montréal

Combien ?
Gratuit

Un conte en inuktitut

Photo: BAnQ

La Grande BibliothĂšque propose aux jeunes de 13 ans et moins de commencer leur dimanche en Ă©coutant un conte, tout en douceur. Mais pas n’importe quel conte! Un conte en langue inuktitut pour explorer la culture inuite. Ce sera aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur cette culture autochtone et sa langue. C’est aussi un bon moment pour se balader dans la magnifique bibliothĂšque, consulter des livres, des BD et mĂȘme en emprunter !

Quand ?
Dimanches 12, 19 et 26 mai

OĂč ?
Au Théùtre InimagimÎ de la Grande BibliothÚque
Montréal

Combien ?
Gratuit

Une fin de semaine scientifique !

Photo: 24h de science

Les 10 et 11 mai, le QuĂ©bec fĂȘte la science ! À travers la province, plus de 450 activitĂ©s sont proposĂ©es : visites de laboratoires, confĂ©rences, compĂ©titions scientifiques, films, animations
 et cette annĂ©e, la thĂ©matique est la Terre de demain. On pourra dĂ©couvrir des initiatives et des solutions pour ralentir le rĂ©chauffement climatique ou encore s’informer sur les derniĂšres avancĂ©es scientifiques et technologiques pour sauver la planĂšte ! Il sera aussi possible de plonger dans l’univers des nouvelles technologies, de l’intelligence artificielle ou encore des exoplanĂštes !

Quand ?
10 et 11 mai

OĂč ?
Partout au Québec

Combien ?
Dépend des événements.

DĂ©busquer le trafic animal

Photo du musée de la nature et des sciences, Sherbrooke

Le soleil se cache ? La pluie commence Ă  tomber ? Pourquoi ne pas faire un tour au musĂ©e ? À Sherbrooke, le MusĂ©e de la nature et des sciences propose l’exposition « IllĂ©gal le trafic animal » sur les animaux menacĂ©s par le commerce. De nombreux souvenirs sont confectionnĂ©s Ă  base d’animaux mais tous ne sont pas lĂ©gaux. Alors, choisissez une destination de voyage et apprenez quels souvenirs vous avez le droit de ramener chez vous. Pour ĂȘtre des touristes Ă©thiques 🙂

Quand ?
Jusqu’au 9 juin

OĂč ?
Musée de la nature et des sciences
Sherbrooke

Combien ?
4-17 ans, 9$
Adulte, 13$

Et on n’oublie pas sa maman: une fleur, un dĂ©jeuner, une carte ou mĂȘme un gros cĂąlin pour la FĂȘte des MĂšres dimanche! 😀

Sur ce, bonne semaine Ă  vous et rendez-vous mercredi prochain pour une nouvelle sĂ©lection d’activitĂ©s 😉

LĂ©a Villalba

Mort tragique d’une fillette à Granby

Crédit : Aaron Burden, Unsplash

Que s’est-il passĂ© ?

Une fillette de 7 ans est décédée, Mardi, à Granby, aprÚs avoir été séquestrée (enfermée) et ligotée (attachée) par son pÚre et sa belle-mÚre.

Elle a connu une vie difficile. Elle a Ă©tĂ© suivie par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) pendant plusieurs annĂ©es car ses parents avaient Ă©tĂ© jugĂ©s incapables de l’élever. Elle a donc grandi avec ses grands-parents paternels dĂšs sa naissance.

À l’ñge de 3 ans, elle est retournĂ©e vivre chez son pĂšre et sa nouvelle conjointe avec son petit frĂšre. Sa nouvelle vie s’est construite autour de disputes familiales, d’alcool et de violence.

La fillette souffrait de nombreux problĂšmes psychologiques.

Quelles ont été les réactions ?

Le drame a secouĂ© le QuĂ©bec. À l’AssemblĂ©e nationale, les dĂ©putĂ©s ont observĂ© une minute de silence et ont votĂ© une motion, ce matin, pour demander Ă  ce que la protection des enfants soient « une prioritĂ© nationale ».

Des enquĂȘtes sont menĂ©es pour comprendre comment la tragĂ©die a pu se produire. Le rĂŽle de la DPJ, qui Ă©tait censĂ©e protĂ©ger la petite fille, est remis en cause. Son directeur, en Estrie, a dĂ©missionnĂ© (quittĂ© son poste) et une enquĂȘte interne va ĂȘtre effectuĂ©e.

Le pÚre de la fillette et sa conjointe ont comparu (été présentés) devant le Tribunal et sont détenus en prison en attendant leur procÚs.

C’est quoi la DPJ ?

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a été mise en place, en 1976, pour protéger les enfants, assurer leur développement et garantir leur sécurité.

Quand elle apprend qu’un enfant vit dans un milieu dangereux pour lui, la DPJ peut intervenir pour le mettre Ă  l’abri. Elle peut, par exemple, recueillir un enfant et le placer en maison d’accueil ou le confier Ă  ses grands-parents pour une pĂ©riode plus ou moins longue si les parents ne peuvent pas s’en occuper. Cela peut arriver s’ils sont dĂ©pendants Ă  des drogues, s’ils ont des difficultĂ©s financiĂšres sĂ©vĂšres, s’ils sont connus pour ĂȘtre violents


Pourquoi parler de ce drame aux enfants ?

Parce qu’ils en ont entendu parler et souvent par bribes. Parce que c’est une nouvelle effrayante pour eux. Il est donc essentiel de leur livrer les faits rĂ©els (et non les rumeurs colportĂ©es dans les cours de rĂ©crĂ©ation) en toute transparence mais avec dĂ©licatesse.

Comment leur en parler ?

En leur expliquant ce qu’il s’est passĂ© mais surtout en leur montrant que les adultes s’occupent de la protection des enfants, que la sociĂ©tĂ© entiĂšre se penche sur le cas de cette petite fille pour qu’un tel drame ne se reproduise pas. Cela les rassurera sur le fait que les enfants sont protĂ©gĂ©s et que ce cas est heureusement exceptionnel.

Cet article a Ă©tĂ© Ă©crit pour que les jeunes puissent avoir accĂšs Ă  de l’information adaptĂ©e au sujet de cette nouvelle et pour outiller les enseignants et les parents auxquels les enfants ne manqueront pas de poser des questions.

LĂ©a Villalba et Anne Gaignaire

REVUE DE LA SEMAINE DU 15 AU 22 MARS 2019

Au menu cette semaine :

đŸšȘDonald Trump se bat pour faire passer son mur contre l’immigration illĂ©gale 
đŸŽ¶ Pleins feux sur Shawn Mendes aux Juno
💰La saison des budgets au QuĂ©bec et au Canada
🔍 Gros plan sur les attentats en Nouvelle-ZĂ©lande
🌎 manifestation mondiale des jeunes pour la Terre
📚Le Salon de l’apprentissage à l’agenda de la semaine

Lire la revue.

Revue de la semaine du 15 mars 2019

À lire cette semaine :

✈ Des avions interdits de voler ??
🇹🇩 Nouvelle dĂ©mission au gouvernement Trudeau 
đŸ™…đŸœâ€â™‚ïžđŸ™…đŸœâ€â™€ïžLes AlgĂ©riens manifestent leur colĂšre 
đŸ‘±â€â™€ïžđŸ‘±đŸŸâ€â™€ïžLes femmes moins payĂ©es que les hommes
đŸ•șđŸ»đŸ’ƒDanse et cirque Ă  l’agenda des sorties cette semaine

Lire la revue.

Bonne lecture !

Surveiller ou lĂącher la bride ?

Billet paru sur le site de Habilo Médias le 06 février 2019

Surveiller ou lùcher la bride ? Le dilemme des parents de la génération numérique

Ça y est, c’est l’ñge : ma fille, 10 ans, veut un compte sur Facebook. Comme plusieurs de ses amies, qui en ont dĂ©jĂ  un depuis longtemps. MĂȘme si l’ñge lĂ©gal est de 13 ans… La pression est forte. La tentation est grande d’accepter Ă  condition que « tu m’acceptes comme amie et que je vĂ©rifie tout ce que tu postes et ce que tu reçois »… Comme cette maman qui surveille les rĂ©seaux sociaux de ses enfants Ă  partir de son tĂ©lĂ©phone cellulaire.

Je l’avais fait quand son frĂšre, de trois ans son aĂźnĂ©, avait ouvert son compte. Ça m’avait permis de voir des conversations dĂ©placĂ©es de plus grands que lui qui le taquinaient un peu… J’étais contente d’avoir vu ça et d’avoir pu le prĂ©venir : ne pas accepter l’invitation de gens que tu ne connais pas, refuser d’entrer dans toute discussion inappropriĂ©e, intimidante ou contenant des propos violents, me parler de tout ce qu’il verrait de suspect, etc. Mais quelques temps plus tard voyant qu’il avait bien pris ses marques sur les rĂ©seaux, adoptĂ© les bons rĂ©flexes, j’avais baissĂ© ma vigilance.

Depuis, rejoint par ses parents mais aussi ses grands-parents, il a bien vite dĂ©laissĂ© Facebook pour se rĂ©fugier sur des plateformes dont j’ignorais l’existence jusqu’alors. Si je n’exerce plus une surveillance sur ses « amis » ni ses Ă©changes, les discussions sur les rĂ©seaux sociaux sont frĂ©quentes Ă  la maison. Je ne manque jamais l’occasion de relayer les informations de l’actualitĂ© sur l’intimidation sur les rĂ©seaux, les commentaires intolĂ©rables voire illĂ©gaux au bas des posts, les « sextos », la diffusion de fausses nouvelles… Tout y passe et on en parle librement en famille.

Bien sĂ»r, la surveillance a ses avantages et, dans le cas oĂč l’enfant fait ses premiers pas sur les rĂ©seaux, oĂč je le sais naĂŻf ou vulnĂ©rable, elle est mĂȘme incontournable. Mais ai-je le temps de tout surveiller ? De toute façon, j’ai mes enfants en garde partagĂ©e. Pendant une semaine, mĂȘme si je sais que leur pĂšre est vigilant, ils Ă©chappent Ă  mon contrĂŽle. Ensuite, ai-je vraiment envie de me transformer en espionne 24h sur 24 ? Pas sĂ»re …

Confiance et vigilance

Une fois les dĂ©buts encadrĂ©s pour mon grand, j’ai prĂ©fĂ©rĂ© jouer la carte de la confiance et de la communication. De l’autonomisation aussi. Je sais que cette approche comporte des risques. Je peux bien sĂ»r passer Ă  cĂŽtĂ© de choses importantes. Je vis avec… comme dans le reste de la vie. Comme quand il part chez son ami en vĂ©lo. Je lui ai appris les rĂšgles de sĂ©curitĂ©, je lui redonne les conseils, je connais son trajet, il m’appelle quand il arrive. Et pourtant, le risque existe bel et bien. 

Tout le reste de l’éducation transmise par son pĂšre et moi-mĂȘme – l’encadrement qu’on lui offre, les valeurs qu’on lui inculque -, sa personnalitĂ©, son environnement, tout influe sur son comportement face au numĂ©rique. Le fait que je sois prĂ©sente, que j’ai une bonne communication avec mon fils, que je le sache prudent explique que j’ai pu lĂącher un peu la bride.

Mais cela vient avec des impĂ©ratifs : ça ne fonctionne que si je suis disponible, capable de discuter avec lui en tout temps, attentive Ă  tout changement de comportement, aux bribes de conversations entendues par hasard… Espionne, non. Vigilante et Ă  l’écoute, oui.

Ça m’impose aussi d’avoir conscience des enjeux du numĂ©rique et de connaĂźtre les bonnes pratiques. Les parents doivent dĂ©velopper encore une nouvelle compĂ©tence : celle de la littĂ©ratie numĂ©rique pour pouvoir guider leurs enfants. Le but ultime : qu’ils assument de plus en plus de responsabilitĂ©s pour pouvoir ĂȘtre en mesure d’assurer sa propre sĂ©curitĂ© et son propre bien-ĂȘtre en ligne.

De ma modeste expĂ©rience, c’est une solution gagnante. Plusieurs fois, dans des contextes trĂšs diffĂ©rents, mon fils a Ă©tĂ© confrontĂ© aux dĂ©fis du numĂ©rique et des rĂ©seaux sociaux : publicitĂ©s douteuses ou propos suspects de YouTubers, ami qui affiche ses idĂ©es suicidaires sur les rĂ©seaux sociaux, information fausse, copine dĂ©pressive… Dans toutes ces situations, il a eu le bon rĂ©flexe : venir me parler. MĂȘme quand ça le gĂȘnait, mĂȘme quand il savait que je n’allais pas dire ce qu’il voulait – « Non, tu ne participes pas Ă  ce jeu-concours de ton YouTuber prĂ©fĂ©rĂ© qui demande un numĂ©ro de carte de crĂ©dit et de tĂ©lĂ©phone pour gagner un tĂ©lĂ©phone intelligent ! ».

C’est lĂ  que j’ai su que j’avais fait le bon choix. Celui de la communication et de la confiance. Mais ce choix est vrai pour cet enfant-lĂ , Ă  ce moment-lĂ  de sa vie. Il ne l’est pas forcĂ©ment pour un autre enfant ou Ă  un autre Ăąge.

Pour plus de rĂ©flexion sur le sujet :

http://habilomedias.ca/vie-privee/types-surveillance

http://habilomedias.ca/ressources-p%C3%A9dagogiques/utilisation-des-contr%C3%B4les-parentaux-fiche-conseil

http://habilomedias.ca/fiche-conseil/conseils-s%C3%A9curit%C3%A9-%C3%A2ge-11-13-ans

1