Archive de l’étiquette George Floyd

Un autre policier accusé du meurtre d’un Noir

En trois questions, Le Curieux explique ce qui s’est passé, comment réagissent les États-Unis à cette situation et qu’est-ce que fait le Québec pour lutter contre le racisme.

Qu’est-ce qui se passe ? 

Un autre homme afro-américain, Rayshard Brooks, 27 ans, est mort vendredi suite à son arrestation par un policier blanc, à Atlanta, aux États-Unis. Le policier est accusé de meurtre.

Ce nouveau drame a ravivé la colère contre les violences policières et le racisme. De nouvelles manifestations ont éclaté aux États-Unis. 

Dans le monde entier, ces événements font réfléchir sur le racisme. De nombreuses grandes marques lancent des messages contre le racisme et promettent d’embaucher plus de personnes noires dans leurs entreprises.L’Organisation des Nations unies (ONU) a aussi lancé une enquête sur le racisme et les violences policières aux États-Unis.

Que font les États-Unis ?

Le président américain a signé un décret (une loi) pour lutter contre les violences policières.

La suite de l’article est réservé à nos abonnés.

Texte : Léa Villalba

Illustrations : Merci à The Noun Project

Le Québec poursuit son déconfinement

Le monde toujours secoué par la mort de George Floyd

La mort de George Floyd continue d’agiter la planète. « Black lives matter ! » La vie des Noirs compte. C’est sous ce slogan que de nombreuses manifestations ont eu lieu ce week-end dans plusieurs pays

À Minneapolis, les dirigeants de la ville considèrent que le racisme est trop présent dans la police locale. C’est dans cette ville du Minnesota que cet homme noir de 46 ans est mort lors de son arrestation il y a deux semaines. Ils ont annoncé qu’elle sera réformée (changée). Une loi a aussi été présentée pour réformer la police dans l’ensemble des États-Unis.

Pour plus d’informations, relisez notre article et notre revue la semaine de vendredi dernier (le 5 juin).

Québec : les rassemblements à la maison bientôt permis

La vie normale continue de reprendre son cours. À partir du 22 juin dans le Grand Montréal * et du 15 juin ailleurs, les familles et les amis pourront de nouveau se réunir à l’intérieur et retourner au restaurant. 

Le gouvernement du Québec a annoncé cette après-midi que les rassemblements de moins de 10 personnes seront autorisés à l’intérieur. Il faudra tout de même respecter la distanciation sociale.Il a aussi indiqué que les restaurants pourront accueillir leurs clients pour être un service aux tables et non pas seulement pour de la nourriture à emporter.

*Les villes de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la MRC de Joliette et la Ville de L’Épiphanie.


Pour en savoir plus, rendez-vous vendredi pour notre revue de la semaine !

Texte : Léa Villalba
Merci à The Noun Project pour les illustrations.

États-Unis : la mort d’un Noir tué par la police déclenche la colère

La Maison-Blanche attaquée, des voitures incendiées, des vitrines cassées… Les manifestations en cours ces derniers jours aux États-Unis ont dégénéré (ont mal terminé). 

Des deux côtés de l’océan, les manifestants protestent depuis plusieurs jours contre la brutalité policière et le racisme dans 140 villes américaines. À l’étranger aussi. Plus de 10 000 personnes se sont réunies hier, à Montréal.

À l’origine de ces événements : la mort de l’Afro-Américain (Américain d’origine africaine) George Floyd, 46 ans. Il est mort lundi dernier après avoir été arrêté par quatre policiers de Minneapolis, dans le nord-est des États-Unis.

«I can’t breathe»

Plusieurs images ont circulé sur les réseaux sociaux. Elles montrent George Floyd obéir aux policiers, qui le mettent quand même à terre et le menottent. L’un d’eux appuie un genou sur son cou. On entend George Floyd dire « I can’t breathe », c’est-à-dire « je ne peux pas respirer ». Il est mort peu de temps après.

Les quatre policiers ont été renvoyés de leur emploi. Derek Chauvin, celui qui a mis son genou sur le cou de George Floyd, a été arrêté et accusé de meurtre.

Cet événement a déclenché la colère de nombreux Américains, car aujourd’hui encore, les crimes racistes et les brutalités policières contre les Afro-Américains sont nombreux aux États-Unis. 

De nombreuses personnalités sportives, notamment de la NBA comme LeBron James, Steve Kerr ou Stephen Jackson ont apporté leur soutien à la famille de George Floyd.


Texte : Léa Villalba
Photo : Phil Roeder– Flickr

Merci à The Noun Project pour les illustrations.

1