Archive de l’étiquette manifestations

Biélorussie : les manifestants arrêtés dans la violence

En trois questions, Le Curieux explique ce qui se passe en Biélorussie en ce moment : ? pourquoi la population manifeste-t-elle ? ?comment réagit le pouvoir du pays ? ? que demandent les manifestants ?

Qu’est-ce qui se passe ?

Le peuple se soulève en Biélorussie, un pays d’Europe de l’Est, frontalier (qui partage une frontière avec) de la Pologne.

Depuis le 10 août, des manifestations ont lieu dans la capitale du pays, Minsk, mais aussi dans d’autres villes.

Les manifestants demandent …

La suite de l’article est réservé à nos abonnés. Pour le lire en intégralité, abonnez-vous ! ? C’est ICI.

Texte : Anne Gaignaire

Illustrations : Merci à The Noun Project (Adrien Coquet, Formgut, David Wong, Gan Khoon Lay, i cons)

? Lisez les autres nouvelles de l’été ICI !

Un autre policier accusé du meurtre d’un Noir

En trois questions, Le Curieux explique ce qui s’est passé, comment réagissent les États-Unis à cette situation et qu’est-ce que fait le Québec pour lutter contre le racisme.

Qu’est-ce qui se passe ? 

Un autre homme afro-américain, Rayshard Brooks, 27 ans, est mort vendredi suite à son arrestation par un policier blanc, à Atlanta, aux États-Unis. Le policier est accusé de meurtre.

Ce nouveau drame a ravivé la colère contre les violences policières et le racisme. De nouvelles manifestations ont éclaté aux États-Unis. 

Dans le monde entier, ces événements font réfléchir sur le racisme. De nombreuses grandes marques lancent des messages contre le racisme et promettent d’embaucher plus de personnes noires dans leurs entreprises.L’Organisation des Nations unies (ONU) a aussi lancé une enquête sur le racisme et les violences policières aux États-Unis.

Que font les États-Unis ?

Le président américain a signé un décret (une loi) pour lutter contre les violences policières.

La suite de l’article est réservé à nos abonnés.

Texte : Léa Villalba

Illustrations : Merci à The Noun Project

Le Québec poursuit son déconfinement

Le monde toujours secoué par la mort de George Floyd

La mort de George Floyd continue d’agiter la planète. « Black lives matter ! » La vie des Noirs compte. C’est sous ce slogan que de nombreuses manifestations ont eu lieu ce week-end dans plusieurs pays

À Minneapolis, les dirigeants de la ville considèrent que le racisme est trop présent dans la police locale. C’est dans cette ville du Minnesota que cet homme noir de 46 ans est mort lors de son arrestation il y a deux semaines. Ils ont annoncé qu’elle sera réformée (changée). Une loi a aussi été présentée pour réformer la police dans l’ensemble des États-Unis.

Pour plus d’informations, relisez notre article et notre revue la semaine de vendredi dernier (le 5 juin).

Québec : les rassemblements à la maison bientôt permis

La vie normale continue de reprendre son cours. À partir du 22 juin dans le Grand Montréal * et du 15 juin ailleurs, les familles et les amis pourront de nouveau se réunir à l’intérieur et retourner au restaurant. 

Le gouvernement du Québec a annoncé cette après-midi que les rassemblements de moins de 10 personnes seront autorisés à l’intérieur. Il faudra tout de même respecter la distanciation sociale.Il a aussi indiqué que les restaurants pourront accueillir leurs clients pour être un service aux tables et non pas seulement pour de la nourriture à emporter.

*Les villes de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la MRC de Joliette et la Ville de L’Épiphanie.


Pour en savoir plus, rendez-vous vendredi pour notre revue de la semaine !

Texte : Léa Villalba
Merci à The Noun Project pour les illustrations.

Promo - info de la semaine

Des autochtones opposés à un projet de gazoduc

Des manifestants ont bloqué des voies ferrées (chemins de fer) et ont occupé des bureaux du gouvernement partout au pays. Ils demandent l’annulation du projet de construction d’un gazoduc (tuyau qui transporte du gaz).

Le projet de gazoduc Coastal GasLink de TransCanada prévoit traverser le territoire de la Première Nation Wet’suwet’en, dans le nord de la Colombie-Britannique. Les membres de cette communauté sont opposés à la construction du gazoduc sur leur territoire.

Des écologistes (défenseurs de l’environnement) les soutiennent. Greta
Thunberg
, la jeune militante environnementaliste, a même envoyé un message de soutien aux manifestants.

Les blocages ont eu lieu à Vancouver, Montréal, Victoria, Ottawa, etc.
D’autres communautés autochtones ont manifesté pour aider Wet’suwet’en. C’est le cas des Mohawks de Kahnawake : ils ont bloqué une ligne de train qui traverse leur territoire. D’autres membres des Premières Nations ont donné leur accord pour la construction du gazoduc.

Léa Walle

1