À quoi ressemblera le tourisme de demain ?

À quoi ressemblera le tourisme de demain ?

Retrouvez les dernières nouvelles sur le front de la Covid-19 ici et ailleurs.

Les nouvelles d’ici

Pas de croisiéristes étrangers au Canada cet été  

Près de 236 000 visiteurs étrangers ne pourront pas venir en bateau de croisière au Canada cet été : les eaux canadiennes n’accueilleront aucun bateau de croisière jusqu’au 31 octobre prochain

C’est une nouvelle difficile pour les personnes qui travaillent dans le milieu touristique. Les étrangers qui viennent au Québec par bateau de croisière sont nombreux chaque année. Cette mesure va faire perdre 94 000 visiteurs cet été au Saguenay. La perte de croisiéristes coûtera près d’un milliard de dollars au Québec. Près de 5000 personnes pourraient perdre leur travail. 

L’interdiction concerne seulement les navires qui transportent plus de 100 personnes et qui offrent un hébergement sur place. Les croisières à la journée seront autorisées à partir du 1er juillet. Pour la plus grande joie des amateurs d’observation des baleines sur le fleuve !


Comment ça se passe ailleurs ?

Asie : les fausses nouvelles augmentent le stress

Un homme en train de se faire abattre par la police parce qu’il n’a pas respecté un contrôle de police en lien avec la COVID-19, aux Philippines. Une foule en panique à l’épicerie en Thaïlande après le début du confinement.

Toutes ces vidéos ont été vues d’innombrables fois sur les réseaux sociaux. Mais elles sont toutes fausses ! Aux Philippines, personne n’a été abattu par la police. La vidéo était tirée d’un exercice d’entraînement de la police. En Thaïlande, pas de scène de panique dans les magasins… mais plutôt des images tournées au Brésil pendant les soldes du Vendredi noir (Black Friday), en novembre dernier !

Dans plusieurs pays d’Asie, plus de 150 fausses informations en lien avec la COVID-19 ont circulé ces derniers mois. Elles ont participé à créer un climat de peur.

Certains gouvernements communiquent peu ou mal auprès de la population. Les médias ne sont pas toujours libres de diffuser les vraies informations. Tout cela accentue la circulation de fausses nouvelles. 

Au temps de la COVID-19…

Comment rassurer les voyageurs ?

Frontières fermées, avions au sol, croisières interdites… Le tourisme est aujourd’hui quasiment à l’arrêt sur la planète. Mais quand il sera de nouveau possible de voyager, pas sûr que les touristes oseront de nouveau visiter le monde.

Pour tenter de retrouver leur confiance, des mesures ont été émises par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). 

Avant tout, il faudra renforcer les pratiques d’hygiène et de sécurité : dépistage, distanciation physique, désinfection, nettoyage, prise de température… 

Les voyageurs pourraient aussi avoir un « passeport sanitaire » : ceux qui viendraient de pays peu touchés par la COVID auraient ainsi un laissez-passer pour faire du tourisme international. 

La technologie pourrait venir en aide au secteur touristique. Plusieurs innovations technologiques voient le jour : des applications pour améliorer la circulation des passagers dans les aéroports ou pour aider à gérer la distanciation sociale, par exemple.

Le bilan du jour

Aujourd’hui, le Canada compte 89 388 personnes infectées par le coronavirus, dont 50 232 au Québec. Jusqu’à maintenant, 7029 malades sont morts dans le pays, dont 4363 au Québec. Dans le monde, plus de 5,9 millions de personnes ont été atteintes et plus de 364 600 sont mortes.


Pour en savoir plus sur la COVID-19, tu peux aussi lire nos articles gratuits quotidiens ICI

Télécharge gratuitement notre dossier : en français, ICI, en anglais, ICI et en espagnol, ICI.

Lis aussi nos toute nouvelles fiches pour faire le tour d’une question d’actualité en un clin d’oeil ! Comment gérer son stress ? : ICI ; Pourquoi le chômage augmente-t-il ? : ICI

Textes : Léa Villalba
Visuel de la rubrique : Amélie Bérubé

Merci à The Noun Project pour les illustrations.

Léa Villalba

    Leave a Reply

    -10% sur les abonnements pour les écoles !Retrouvez les 5 avantages d'abonner vos élèves au Curieux
    Je veux plus d'informations !